0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Questionnaire seconde vague santé mentale des internes pendant la crise de la COVID 19

Chers internes, 

 

Le personnel soignant fait face une seconde vague de l'épidémie de la COVID-19. Dans un contexte de tensions hospitalières déjà présentes, les soignants, dont les internes, en première ligne sont à nouveau appelés à faire face à des besoins de soins grandissants tout en gérant leur propre stress. 

 

Nous nous sommes intéressés à la santé mentale des internes et aux difficultés que vous avez traversé pendant la première vague. Cela nous a donné des arguments forts face aux instances et au premier Ségur de la santé pour défendre vos intérêts. 

https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/05/22/coronavirus-alerte-sur-l-etat-de-sante-mentale-des-internes-en-medecine_6040392_1651302.html  

 

https://www.20minutes.fr/societe/2784239-20200522-coronavirus-etude-montre-presence-symptomes-stress-post-traumatique-chez-30-internes.html 

 

Nous renouvelons ce projet pour cette nouvelle vague et nous vous proposons de participer à un nouveau questionnaire d’évaluation de la santé mentale et des conditions de travail des internes.  Certains d’entre vous ont participé à cette étude lors de la première vague puis à un suivi longitudinal à 1 et 3 mois. Ce questionnaire fera office de suivi à 6 mois. Nous vous demanderons d'indiquer à nouveau l'adresse utilisée précédement dans ce cas. 

 

Nous souhaitons vous remercier vivement pour votre implication dans cette crise et pour votre participation à ce questionnaire. Cette étude est placée sous la responsabilité scientifique du Pr. Cédric Lemogne (Psychiatre, AP-HP.Centre-Université de Paris) et du Dr Fabien Vinckier (Psychiatre, GHU Paris Psychiatrie Neurosciences). Les données sont traitées et analysées de façon confidentielles. Une demande à la CNIL ainsi qu'un avis éthique a été déposé.

Il y a 57 questions dans ce questionnaire.